⌚ 30 juillet 2014

Les Transports Evanno signent la « Charte Objectif CO2 »

Début juillet 2014, après plusieurs mois de préparation, l’entreprise de transport de céréales morbihannaise a rejoint la liste des transporteurs engagés dans la réduction des émissions de CO2.

C’est une période de trois ans qui s’ouvre à présent, au terme de laquelle il faudra atteindre les objectifs de diminution de consommation annoncé. En moyenne, l’ensemble du parc devra moins consommer dans trois ans que le plus sobre des véhicules aujourd’hui !

Thierry Evanno, gérant de l’entreprise, explique : « Notre entreprise a atteint une certaine maturité, et depuis quelques temps, nous cherchions a progresser sur les aspects qualitatifs. La performance des véhicules, leur équipement, leur ancienneté, l’accompagnement de nos chauffeurs vers l’éco-conduite, la mesure et le suivi des véhicules et des consommations avec la télématique embarquée par exemple était en réflexion. Avec la charte Objectif CO2, nous avons pu intégrer ces projets à un plan d’ensemble, homogène et cohérent, et en ajouter de nouveaux. De plus, la problématique environnementale est traitée sereinement : nous disposons d’une mesure fiable de nos émissions et nous pouvons fournir une information CO2 précise à nos clients, conformément à la législation, nous intégrons les Certificats à Economie d’Energie, bref, le CO2 fait maintenant partie de notre tableau de bord !»

Flotte Evanno

Pour réaliser son état des lieux sur l’année 2013, retenir un objectif de réduction et monter un plan d’action, les Transports Evanno ont été accompagnés par COSTRATEN, prestataire spécialisé.

« L’intervention d’un tiers de confiance nous a permis de gagner un temps considérable et de dérouler une procédure assez complète sans déstabiliser le quotidien de l’entreprise. De plus, cela nous amène un certain recul, car il y a beaucoup de question qu’on ne se pose pas soit même, cela donne plus de force à l’engagement ».

L’accompagnement des Transports Evanno par COSTRATEN a été financé à 50% par l’ADEME et la Région Bretagne.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn